Présence du CMA à la deuxième Conférence mondiale sur l’éducation de Pékin

Le Comité Monégasque Antidopage s’est rendu à Pékin pour participer à la deuxième Conférence mondiale sur l’éducation de l’AMA

Les 24 et 25 octobre 2018, l’Agence mondiale antidopage (AMA) a tenu sa deuxième Conférence mondiale sur l’éducation à Pékin, en Chine..

Sous le thème d’Innovation, d’harmonisation et de coopération, la conférence a rassemblé plus de 178 participants de plus de 70 pays, représentant 122 organisations nationales antidopage (ONAD), organisations régionales antidopage (ORAD), fédérations nationales et internationales, comités nationaux olympiques et établissements de recherche. Kady Kanouté Tounkara (en photo ci-contre au centre), olympienne malienne en basket-ball et membre du Comité Éducation de l’AMA, a animé la conférence, et les participants ont été accueillis et rejoints par M. Gou Zhongwen, ministre des Sports, M. Li Yingchuan, vice-ministre des Sports, M. Chen Zhiyu, directeur général exécutif de CHINADA, le Dr Edwin Moses, président du conseil d’USADA et président du Comité Éducation de l’AMA, et Sir Craig Reedie, président de l’AMA. Le Comité Monégasque Antidopage était représenté par le Dr. M. Tonelli, la responsable de sa Commission Prévention, Education, Formation (en photo ci-contre à gauche), et Mme A. Alessio (en photo ci-contre à droite), sa Secrétaire Permanente.

Cette conférence [a offert] une occasion rare de favoriser la synergie au sein de notre mouvement mondial, en plus de développer et de renforcer les partenariats de coopération. Alors que nous continuons de collaborer et de nous inspirer de valeurs communes, les leaders dans la réflexion sur l’éducation antidopage cherchent à explorer des pratiques exemplaires rigoureuses et des théories fondées sur des données probantes pour orienter nos applications pratiques en matière d’éducation. C’est un travail d’une importance capitale. »

M. Edwin Moses, président du conseil d’USADA et président du Comité Éducation de l’AMA

IMG_1251

Ensemble, des intervenants de la lutte contre le dopage, des chercheurs et d’autres partenaires du mouvement pour un sport propre ont examiné les tendances émergentes, contribué à l’élaboration du nouveau Standard international pour l’éducation de l’AMA, et réfléchi aux moyens pouvant être mis en œuvre par les organisations antidopage (OAD) afin d’améliorer leurs programmes d’éducation et de renforcer le programme mondial antidopage tout en gardant les sportifs au centre de leurs stratégies.

Comme indiqué dans l’ordre du jour, la première journée de la Conférence a porté sur le point de vue du sportif, y compris l’élaboration d’une Charte antidopage des droits des sportifs par le Comité des sportifs de l’AMA, et le rôle de l’éducation dans les programmes sur le sport propre, et a inclus une table ronde visant à analyser le Standard international pour l’éducation. La deuxième journée de la conférence comprenait des présentations et des ateliers sur le matériel et les programmes d’éducation existants et émergents et des séances personnalisées aux partenaires spécifiques.