LA JOURNEE DE LA SOLIDARITE ET DU RESPECT OCTOBRE 2019

Toujours très engagée dans la promotion et la défense des valeurs de solidarité et de respect, l’équipe d’éducation physique et sportive du Collège Charles III de Monaco, coordonnée par M. Dominique Verger, a organisé, le 15 octobre 2019, une nouvelle Journée de la Solidarité et du Respect. Le Comité Monégasque Antidopage salue pleinement cette initiative et lui apporte son soutien comme en témoigne sa présence.

Des valeurs incontournables

Fondée à Nice en mai 1994, l’association Solidarsport a pour objet d’être un lien pour tous ceux qui se reconnaissent dans sa Charte du Respect et d’en faire partager les valeurs aux jeunes générations.

Sur le terrain cela s’est traduit en France par l’organisation de « Journées du Respect » dans les établissements scolaires désireux de s’associer à cette démarche articulée autour des sept règles qui déclinent les aspects du Respect : respect de l’autre ; respect de soi ; respect des règles ; respect de l’environnement ; respect de la parole donnée ; respect d’un engagement; respect de nos devoirs de citoyens ; respect de la vie.

En Principauté de Monaco, cela fait plusieurs années déjà que l’équipe d’Éducation Physique et Sportive (EPS) du collège Charles III s’associe aux manifestations de Solidarsport en organisant une journée de la solidarité et du respect pour toutes ses classes de 4èmes autour de l’activité rugby.

Le choix de ce sport n’est pas anodin, notamment parce que comme le soulignait Pierre Albaladejo, ancien international français, dans une très belle formule il est « un jeu qui interdit le je ». Il est certes rude, mais le respect y est une règle d’or absolue dans toutes ses composantes et son symbole le plus éclatant est celui de la haie d’honneur qui célèbre les deux équipes au coup de sifflet final.

Un engagement sur le long terme

Si pour l’édition 2019, les intempéries du 15 octobre ont contraint les 276 élèves des classes de 4ème du Collège à se retrouver dans les gymnases de l’établissement et non pas sur un stade, cela n’a entamé ni leur enthousiasme ni celui des enseignants, ce d’autant moins qu’elle a bénéficié de la présence de Marjorie Mayans, membre de l’équipe de France féminine à la Coupe du Monde 2014 et de l’équipe de France qui réalisa la même année le Grand Chelem dans le Tournoi des Six Nations et qui après avoir aussi disputé la Coupe du Monde 2013 de Rugby à 7 fut sélectionnée dans l’équipe de France pour les Jeux Olympiques de Rio 2016.

Le Comité Monégasque Antidopage était présent pour la seconde année consécutive et, parmi les nombreux ateliers assurés par les enseignants d’EPS et un diététicien nutritionniste qui ont rythmé la journée, deux de ses représentants ( le Dr. Muriel Tonelli et M. Jérémy Bottin) ont animé un atelier spécifique comportant notamment l’utilisation du Quiz Junior de l’Agence Mondiale Antidopage. Comme l’année précédente, cela a permis de constater que les élèves avaient acquis de solides connaissances sur le dopage, chaque groupe ayant répondu à au moins quatre des cinq questions posées.

La remise des prix, en présence du troisième ligne David Bolgashvili, désormais entraîneur du Stade Niçois en Fédérale 1 après une carrière internationale bien fournie dans les rangs de l’équipe de Géorgie, s’est déroulée dans cet esprit de convivialité qui est aussi l’une des marques de fabrique du rugby. Naturellement, le Comité y a pris sa part en distribuant des récompenses à la fois ludiques et formatrices aux membres des équipes gagnantes.