L’AMA publie la version finale de la Déclaration des droits antidopage des sportifs

L’Agence mondiale antidopage (AMA) est heureuse de publier, en français et en anglais, la version finale mise en forme de la Déclaration des droits antidopage des sportifs (la Déclaration).

L’objectif de cette Déclaration, qui a été développée par le Comité des sportifs de l’AMA pendant deux ans et demi en consultation avec des milliers de sportifs et d’autres parties prenantes du monde entier et est fondée sur le Code mondial antidopage 2021 (le Code) et les Standards internationaux associés qui entreront en vigueur le 1er janvier 2021, est d’énoncer clairement les droits de tous les sportifs de participer à des activités sportives exemptes de dopage, et de s’assurer que ces droits soient accessibles et universellement applicables. Ce document a été approuvé par le Comité exécutif de l’AMA le 7 novembre 2019 lors de la Conférence mondiale sur le dopage dans le sport, tenue à Katowice, en Pologne.

Développée par des sportifs pour les sportifs, la Déclaration souligne des droits énoncés dans le Code 2021 et les Standards internationaux en matière d’égalité des chances, de programmes de contrôles, de traitements médicaux, de justice, de responsabilité, d’éducation et de protection des données, notamment. Elle contient également des recommandations sur les droits des sportifs de faire partie d’un système exempt de corruption, d’être représentés adéquatement en termes de gouvernance et de prise de décisions, et d’accès à une aide juridique.

« Nous sommes extrêmement reconnaissants envers tous les sportifs et autres parties prenantes qui ont contribué au développement de la Déclaration des droits antidopage des sportifs, a déclaré le président du Comité des sportifs de l’AMA, Ben Sandford. Il est crucial que les sportifs et les organisations antidopage connaissent les droits des sportifs, sachent où les trouver et puissent agir en cas de non-respect. Nous espérons que cette Déclaration soit une ressource utile pour les sportifs et contribue à rendre le sport plus propre et plus juste. Nous appelons maintenant la communauté antidopage internationale à soutenir sa mise en œuvre et ses promesses. »

« L’AMA est une organisation centrée sur les sportifs et tout ce que nous faisons vise à protéger leur droit à un sport propre, a ajouté le président de l’AMA, Witold Bańka, ancien coureur du 400 m de niveau international. Je salue les efforts du Comité des sportifs qui ont mené à la Déclaration des droits antidopage des sportifs. Ce document aidera ceux-ci à être conscients de leurs droits et à les exercer, ce qui est crucial pour la réussite du sport propre. »

La Déclaration comprend deux parties. La première partie énonce des droits qui figurent dans le Code et les Standards internationaux. La deuxième partie contient des droits recommandés, qui ne font pas partie du Code ni des Standards, mais que les sportifs recommandent aux organisations antidopage d’adopter à titre de bonnes pratiques.

Agence Mondiale Antidopage