Le CMA À LA FÊTE DE LA GYMNASTIQUE 2018

La Fête annuelle organisée par Fémina Sport dans la salle Gaston Médecin du stade Louis II est un des moments forts de la saison de gymnastique en Principauté. Le Comité Monégasque antidopage était présent et tient à saluer la qualité de cette manifestation.

Discipline et épanouissement

Dans la Grèce antique, la gymnastique, qui faisait partie de l’éducation que devrait recevoir le citoyen de la Cité idéale, était l’expression la plus parfaite de l’harmonie entre le corps et l’esprit, mutuellement garants d’un épanouissement personnel et social.

À Monaco, où elle a été le premier sport structuré dès la fin du XIXe siècle avec une section masculine ouverte en 1890 et une section féminine créée en 1899, elle s’inscrit dans cette même perspective et continue d’occuper une place de choix tant comme activité de loisir que comme sport de compétition.

Au nombre des moments forts de cette pratique sportive figure naturellement sa Fête annuelle organisée par Fémina Sport dans la salle Gaston Médecin du stade Louis II. Ayant cette année pour thème «  Les Séries Télévisées », ce rassemblement traditionnel qui marque la fête du Club a de nouveau été un moment privilégié pour découvrir ou rappeler les valeurs qu’elle véhicule et les qualités qu’exigent ses quatre agrès. Dans une ambiance bon enfant et enthousiaste, le spectacle a été au rendez-vous dans les trois disciplines pratiquées dans le club.

Pour la Gymnastique Artistique Féminine, les quatre agrès ont offert une idée de ce que le Saut Acrobatique nécessite comme vitesse, comme force et comme puissance pour franchir une table de saut à l’aide d’un tremplin et comme sens de l’équilibre la réception au sol, de ce que les Barres Asymétriques, qui est le seul agrès de bras en Gymnastique féminine, exigent comme cran, comme force et comme résistance dans les bras pour enchainer les éléments et comme qualité d’acrobate pour rendre harmonieux ces enchaînements ; de ce que la Poutre d’équilibre, agrès qui mêle à la fois acrobatie et chorégraphie, demande non seulement de l’équilibre mais aussi de la grâce, de la souplesse, du cran, et de la puissance dans les jambes ; enfin, de ce que réclame comme qualités de vitesse, de puissance, de grâce , de souplesse, de résistance de sens artistique la gymnastique au Sol, seul agrès dont l’enchainement s’accompagne d’une bande son musicale.

Pour la Gymnastique Acrobatique, la force demandée aux porteurs et l’exceptionnelle souplesse requise des voltigeurs ont conquis un public admiratif…qui était prêt à remplir un rôle de pareur en cas de besoin !

Quant à la Baby Gym, elle a cette année encore fait chavirer le cœur du public et apporter cette touche d’émotion à voir les plus petits développer leur motricité et s’éveiller à un apprentissage social.

fete-romande-de-gymnastique_2000

Respect et dépassement de soi

31th European men's Artistic Gymnastics Team Championships, Juniors and Seniors 5/2014

À chacune des présentations, le public a pu constater la mise en œuvre de quatre valeurs fondamentales :

– le respect marqué par le respect d’autrui ( dirigeants, entraineurs, juges, adversaires…), des règles sportives et de l’environnement ( matériel et équipement notamment) ;
– l’engagement dont a témoigné le goût de l’effort, la volonté de se dépasser et son corollaire la volonté de surmonter les difficultés ;
– la solidarité rendue concrète par la collaboration des membres d’un même groupe et le désir manifeste de progresser ensemble ;
– la recherche de l’excellence par le souci de la perfection et de la beauté du geste, le besoin d’organiser l’élément en maîtrisant les risques, la nécessité de dominer l’espace par l’obligation d’équilibrer et de rééquilibrer son corps en permanence, la recherche de l’esthétique du geste par la quête de la précision en toutes circonstances

Bref, un spectacle total et joyeux auquel le CMA a été heureux de s’associer dans le cadre de ses missions d’éducation et de prévention. En effet, comme en 2017, le Club, engagé de longue date dans la lutte contre le dopage, a souhaité inviter le Comité Monégasque Antidopage à se joindre à cet évènement.
Répondant à cette invitation, le Comité, représenté par quatre de ses membres, à savoir son Président, sa Secrétaire Permanente, la Responsable de sa commission « Formation, Prévention, Education » et son nouveau Chargé de Mission, M. Jérémy Bottin, a ainsi pu tenir un stand d’information. Par ailleurs associé à la remise aux jeunes gymnastes des récompenses méritées par leurs remarquables résultats en compétition, le Comité leur a distribué ses outils éducatifs habituels.

Le Comité profite de cette occasion pour remercier de leur accueil chaleureux le Président de Fémina Sports Monaco, M. Jean-Claude Terlizzi, et l’ensemble de ses collaboratrices et collaborateurs, membres du bureau, membres de l’encadrement technique et bénévoles qui ont contribué au plein succès de cette fête.

Il se réjouit une nouvelle fois de l’esprit positif dans lequel il a pu remplir l’une de ses missions et se plaît à souligner la part prise par le club dans la transmission des vraies valeurs du sport auprès de ses adhérents.