Le CMA au 46ème Critérium cycliste de Monaco – Trophées Paco Alonso et Jean-Luc Schopf

Le CMA au Critérium de Monaco – Trophée Paco Alonso et Jean-Luc Schopf

Evènement incontournable de la saison sportive et véritable fête du cyclisme en Principauté, le Critérium de Monaco – Trophées Jean-Luc Schopf et Paco Alonso, a tenu sa 46ème édition le dimanche 31 mars 2019.

Un très bel événement

Se déroulant comme d’habitude sur un circuit sécurisé de 1330 mètres sur le Port de Monaco, les sept courses organisées par l’Union Cycliste de Monaco et la Fédération Monégasque de Cyclisme ont rassemblé un nombre considérable d’engagés (environ 280 coureurs) qui se sont mesurés tout au long de la journée sous un beau soleil de printemps.

Rivalisant chacun d’endurance et de tactique sur un parcours très technique les licenciés Pass’cyclisme ont ouvert la journée à partir de 9H30 en bouclant selon leur différents niveaux de pratique ( D1,D2,D3, D4, J+F )  les  32 ou les 31 tours de circuit règlementaires à vive allure : ainsi les vainqueurs du Trophée Paco Alonso dans les catégories D1, D3 et J ont-ils respectivement bouclé leurs 32 tours à plus de 41 km/h de moyenne, tandis que ceux des catégories D2, D4 et F  ont terminé leurs 31 tours en roulant respectivement à 38,980 km/h39,156 km/h et 39,158 km/h.

A 11 heures, les poussins/poussines et les pré-licencié(e)s  se sont élancés bientôt suivis à 11h15 des pupilles garçons et filles dont le plus rapide a couru ses trois tours en 7 :14.023 soit 33,095 km :h d moyenne…avant que les benjamins et benjamines ne prennent possession du circuit à 11h30 pour s’affronter sur cinq tours, le vainqueur des 37 classés sur 42 engagés ayant bouclé l’épreuve en 11 : 19.546 soit une moyenne de 35,229 km/h.

En début d’après-midi, à 13h30, ce fut au tour des minimes ( garçons et filles) et des cadettes de se mesurer sur 20 tours, le vainqueur signant un beau chrono de 42 :28.107 soit une moyenne de 37,580 km/h.

Vint ensuite l’épreuve mettant aux prises les cadets et les juniors-filles pour effectuer 34 tours de circuit qui offrit à l’UCM la satisfaction de voir l’un de ses licenciés remporter la course après avoir roulé pendant 1h10 :14.016 réussissant une moyenne de 38,631 km/h.

Enfin, ouverte aux licenciés des catégories 1, 2 et 3 de la FFC/FMC, la course du Trophée Jean-Luc Schopf, créé en mémoire du jeune coureur monégasque tragiquement décédé en course voici déjà quatorze ans, a vu un Italien succéder au palmarès à l’un des compatriotes en remportant l’épreuve au bout d’1h35 :54.600 d’efforts et une moyenne de 41,601 km/h.

Le Critérium de Monaco permet à des cyclistes de tous âges de faire partager leur passion dans le cadre des nombreuses courses organisées tout au long de la journée. Cette année encore, le soleil était au rendez-vous.

La mission du Comité Monégasque Antidopage

Dans le cadre de sa mission de prévention, le Comité Monégasque Antidopage a tenu, tout au long de la journée, un stand d’information.

Mobilisant de nombreux bénévoles, dont notamment les secouristes de la Croix-Rouge Monégasque, cet évènement, suivi par un public d’afficionados, a aussi permis au Comité Monégasque Antidopage d’exercer ses deux missions phares : la formation, prévention et l’éducation d’un côté par la présence de ses équipes qui ont tenu un stand d’information monté avec l’aide des organisateurs et très visité cette année et les contrôles antidopage d’autre part avec l’appui de la Mairie de Monaco qui a de nouveau mis les installations sanitaires du Stade Nautique Rainier III à la disposition de ses équipes de médecins-préleveurs.

En effet, les organisateurs de cet évènement, particulièrement impliqués dans la défense d’un sport propre et équitable, ont noué avec le Comité un partenariat durable et de qualité conforme d’ailleurs aux engagements respectifs de ces structures avec leurs partenaires internationaux. Ainsi, autant il appartient au Comité en sa qualité d’organisation nationale de lutte contre le dopage de collaborer avec toutes les autres organisations antidopage autant il appartient à la Fédération Monégasque de Cyclisme et à l’Union Cycliste de Monaco d’appliquer les règles internationales et nationales auxquelles elles sont assujetties.

Dans le sillage des efforts de l’Union Cycliste Internationale et de sa Fondation indépendante dite Fondation Antidopage du Cyclisme, le CMA, l’UCM et la FMC ont ainsi donné une nouvelle preuve de la qualité de leur collaboration pour faire face à toute tentative de dévoiement des valeurs du sport sur le territoire de la Principauté.

Lors des deux remises de cérémonies de remise des prix auxquelles le Président du CMA a été aimablement associé, l’une à la mi-journée, l’autre en fin de journée, M. Jacques Pastor, adjoint au Maire délégué aux sports et Loisirs et M. Stéphane Valéri, Président du Conseil National, n’ont d’ailleurs pas manqué d’évoquer ce point devant les organisateurs de ce très bel évènement.

Le CMA, ne peut qu’espérer que le message est passé auprès des coureurs de tous âges, de leurs parents et de leurs entourages sportifs. Il poursuivra en tout état de cause le travail en profondeur engagé avec ses partenaires du cyclisme en Principauté et attend avec impatience la 47ème édition du Critérium de Monaco – Trophées Paco Alonso et Jean-Luc Schopf.