Comme le relate le Journal de Monaco du 28 avril 1927, à l’occasion de la session inaugurale des Assises du Comité International Olympique placées sous le Haut Patronage et en présence de SAS le Prinvce Louis II, qui se tint au Musée océanographique, Charles de Castro, alors Président du Comité Olympique monégasque avait clos son intervention par le vœu suivant : « Puissent les jeunesses d’aujourd’hui ne jamais laisser tomber le flambeau olympique, que des hommes généreux ont rallumé, et aussi ne jamais oublier la haute leçon que donnaient les athlètes antiques lorsqu’ils se préparaient dans une atmosphère d’allégresse et de concorde pour la conquête d’une couronne d’olivier. ».

C’est sans doute en ayant cette exhortation présente à l’esprit que les pionniers de l’Association Monégasque des Athlètes Olympiques lui donnèrent pour objet social :

  • de favoriser le développement des relations entre les athlètes olympiques ;
  • d’encourager l’intérêt national pour les Jeux Olympiques ;
  • de promouvoir et diffuser les principes fondamentaux de l’olympisme et du mouvement olympique ;
  • de coopérer avec le Comité Olympique Monégasque afin de faire avancer l’idéal et la compétition, olympiques en Principauté de Monaco ;
  • d’assister les athlètes monégasques prometteurs dans leur développement, entraînement et compétition dans les sports concernés par le programme olympique ;
  • de maintenir la camaraderie entre les anciens athlètes olympiques et les membres du Comité Olympique Monégasque, officiels, directeurs, encadrement et entraîneurs et s’associer à toute manifestation organisée par le Comité Olympique Monégasque.

D’abord sous l’impulsion de Fabienne Pasetti, première femme à avoir défendu les couleurs de Monaco à des Jeux Olympiques et qui participa aux épreuves de tir sportif à six Jeux consécutifs ( Séoul  1988, Barcelone 1992, Atlanta 1996, Sidney 2000, Athènes 2004, Pékin 2008), de Francis Boisson qui participa à deux olympiades ( Rome 1960 et Munich 1972) et de Pascal Camia qui participa aux Jeux d’hiver de Nagano 1998), l’association s’est attachée à mettre en œuvre son objet statutaire.

Désormais présidée par Jérémy Bottin qui participa aux Jeux d’hiver de Turin en 2006 et avec un nouveau bureau, elle a vigoureusement repris le flambeau olympique et s’honore tout particulièrement de l’intérêt que lui porte S.A.S le Prince Albert II, le plus éminent des Olympiens monégasques avec cinq participations aux Jeux Olympiques d’hiver (Calgary 1988, Albertville 1992, Lillehammer 1994, Nagano 1998 et Salt Lake City 2002).

Pour en savoir plus, contactez l’association au 7 avenue des Castelans – Stade Louis II – Monaco ou à l’adresse e-mail : amao.contact@gmail.com