Des organisations indépendantes

Ce sont les Organisations nationales antidopage (ONAD) signataire du Code mondial antidopage, tel que le Comité Monégasque Antidopage, qui sont responsables, de manière indépendante, de contrôler les athlètes de leur pays en et hors compétition.

Pour être reconnues par l’Agence Mondiale Antidopage (AMA), elles doivent :

  • accepter les règles et principes du Code,
  • amende ses règles et politiques afin d’y inclure les articles et les principes obligatoires du Code;
  • appliquer ses règles et politiques amendées en conformité avec le Code.

Les autres Organisations nationales antidopages signataires du code

Les autres organismes

D’autres institutions ou organismes sont également signataires du Code et sont reconnus par l’AMA. C’est le cas, par exemple, du Comité Monégasque Olympique ou de l’IAAF, la fédération internationale d’athlétisme. Leur liste complète est disponible ici.