C’est l’Agence mondiale de lutte contre le dopage qui détermine les substances et les méthodes qui sont considérées comme interdites et dont le recours caractérise le dopage.

En ce sens, il y a dopage à partir du moment où un sportif a recours à l’une de ces substances ou méthodes interdites. L’EPO ou les stéroïdes sont les produits qui reviennent le plus souvent ces dernières années, mais la liste est longue et évolue sans cesse. Il est du devoir de l’athlète de se tenir informé de l’évolution de la législation et le site du Comité Monégasque Antidopage existe précisément pour servir de source fiable.

Toutes nos ressources sont consultables gratuitement et notre équipe reste à la disposition des athlètes pour toute demande d’information.

Pourquoi lutter contre le dopage ?

L’athlète qui a recours au dopage renie le fondement même de toute pratique sportive, quel que soit le niveau auquel il évolue, du simple amateur au professionnel, l’équité.

La liste des interdictions de l'AMA

Depuis 2004, et en vertu du Code mondial antidopage, l’AMA publie annuellement la Liste des substances et méthodes interdites

Les risques du dopage

La liste des méthodes et substances interdites permet de mieux comprendre les risques sur la santé qu’ils entraînent.

Painted numbers on running track

Les droits et devoirs des athlètes

Les dispositions du Conde mondial antidopage protègent le droit des athlètes de participer à des manifestations sportives dans un environnement où règne le fair-play.