Symposium de l’AMA pour les organisations antidopage (OAD)

Symposium de l’AMA pour les organisations antidopage (OAD)
14-16 mars 2016, Palais de Beaulieu, Lausanne, Suisse

Comme chaque année, une délégation du Comité Monégasque Antidopage a participé à la 12e édition du Symposium annuel de l’AMA pour les organisations antidopage, qui s’est tenu à Lausanne, du 14 au 16 mars 2015 et dont le thème était « Ensemble vers la qualité ».

Lors de ces rencontres qui ont réuni quelques 500 participants venant du monde entier, l’AMA a tenu à mettre l’accent sur les sportifs propres et la façon dont la communauté antidopage peut protéger leur droit au sport sans dopage.

M Frédéric DONZE, directeur du bureau régional européen et des relations avec les Fédérations Internationales de l’AMA, a rappelé le rôle central du Symposium qui fournit à tous les participants «  l’occasion idéale de se réunir sous un même toit et de discuter des développements récents, d’échanger sur les défis et les occasions qui se présentent, de mettre en commun leurs meilleures pratiques et, de façon générale, de faire le point sur leur démarche commune visant à protéger le sport propre partout dans le monde. »

Sir Craig REEDIE, président de l’AMA, lors de son discours d’ouverture, a fait référence aux évènements qui secouent le sport pour rappeler à la communauté antidopage qu’il était nécessaire de « restaurer la confiance du public et redonner au sport sa crédibilité ».

M Bruno GENEVOIS, Président de l'Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD), en discussion avec M Philippe Orengo, Président du CMA.

M Craig REEDE Président de l'Agence Mondiale Antidopage

M Craig REEDE Président de l'Agence Mondiale Antidopage

Le Directeur Général de l’AMA, M David HOWMAN a, de son côté, dressé le bilan des stratégies mises en place tandis que M Sébastien COE, nouveau Président de l’IAAF, a présenté sa vision de la lutte antidopage et affirmé son but d’éradiquer la triche dans le sport.

Chaque thème a donné lieu à des interventions spécifiques suivies de tables rondes. Ont été ainsi abordées la mise en œuvre du nouveau code 2015 et les priorités de la communauté antidopage pour 2016, partagées diverses expériences d’application du code, présenté le processus de conduite de compatibilité des politiques nationales avec le code, évoquées les nouvelles lignes directrices concernant l’organisation de grands évènements sportifs, la préparation des Jeux Olympiques de Rio et les modalités de nature à assurer une coordination globale pour garantir la régularité et la propreté des grandes manifestations.

Le Symposium est l’occasion idéale de se réunir sous un même toit et de discuter des développements récents, d’échanger sur les défis et les occasions qui se présentent, de mettre en commun leurs meilleures pratiques et, de façon générale, de faire le point sur leur démarche commune visant à protéger le sport propre partout dans le monde.

M Frédéric DONZE, directeur du bureau régional européen et des relations avec les Fédérations Internationales de l’AMA

Les séances, au programme du Symposium, étaient constituées de présentations plénières lors desquelles différents thèmes étaient présentés aux participants, tels que :

Comment le code mondial antidopage 2015 fait-il la différence ?
Tirer parti des grands événements pour protéger les sportifs propres ;
Comment la science peut soutenir des programmes de qualité ;
Coordonner la lutte antidopage dans le monde entier ;

Une journée complète d’ateliers pratiques et de formation a été proposée aux participants, sur des thèmes tels que :

L’éducation ;
Les stratégies de contrôle ;
La gestion des résultats ;
La conservation et transport des échantillons ;
Le signalement des cas de dopage.

Docteur Mohammed Saleh Al-Konbaz - Président du Comité Antidopage d'Arabie Saoudite

Docteur Mohammed Saleh Al-Konbaz  - Président du Comité Antidopage d'Arabie Saoudite
Agence Mondiale Antidopage