Les Jeux Athlétiques Scolaires 2017

Le Comité Monégasque Antidopage présent aux Jeux athlétiques scolaires

Le mercredi 14 juin 2017, le Stade Louis II a servi de cadre à la 27ème édition des Jeux athlétiques scolaires organisés par la direction de l’éducation nationale, de la jeunesse et des sports et le Comité Olympique Monégasque.

Comme depuis maintenant près de trente ans, cette journée a rassemblé autour des valeurs de l’athlétisme l’ensemble des élèves de 7ème ou de CM2 de la Principauté.

Les épreuves de sprint, de saut en longueur et en hauteur, de demi-fond et de relais ont conduit ces jeunes à donner le meilleur d’eux-mêmes à l’occasion de compétitions disputées dans une ambiance conviviale et dans un bon esprit faisant écho à la phrase de Pierre de Coubertin selon laquelle : « L’important dans la vie, ce n’est point le triomphe, mais le combat. L’essentiel n’est pas d’avoir vaincu, mais de s’être bien battu ».

« L’important dans la vie, ce n’est point le triomphe, mais le combat. L’essentiel n’est pas d’avoir vaincu, mais de s’être bien battu ».

Pierre de Coubertin

Informer et prévenir

Le Comité Monégasque Antidopage était une nouvelle fois présent à cette manifestation annuelle et en a profité pour inaugurer ses nouvelles installations mobiles à l’ombre desquelles il a exercé l’une de ses missions : la sensibilisation des jeunes à l’indispensable lutte contre le dopage, ce fléau du sport moderne.

C’est ainsi que le Dr. Muriel Tonelli, responsable de la commission Formation Prévention Education du Comité et les Dr. Jack Michel et Richard Manas se sont tenus à la disposition des professeurs et des élèves pour leur fournir toutes les explications nécessaires et répondre à leurs questions.

De même, lors de la cérémonie de remise des médailles, il a comme d’habitude, remis aux jeunes qui avaient décroché un podium un sac rouge contenant une bande dessinée relative au dopage, un flyer donnant les coordonnées du Comité et de son site internet et le désormais fameux Frisbee du Comité en prenant soin d’associer à la distribution de ces souvenirs la représentante de la Direction de l’éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports et le représentant du Comité Olympique Monégasque.

À ce propos, indiquons que la pratique du frisbee peut être autre chose qu’une simple activité ludique et constituer un vrai sport comme l’est l’Ultimate frisbee.

Ce sport collectif utilise un frisbee ( disque volant ) et oppose selon les cas deux équipes de sept joueurs ( sur une zone de jeu en extérieur de 64 m x 37 m entouré de deux zones d’en-but de 18m x 37 m) ou de cinq joueurs lorsqu’il est pratiqué sur un terrain de handball ou encore sur une plage, l’objectif étant de marquer des points en progressant sur le terrain par des passes successives vers la zone d’en-but adverse et d’y rattraper le disque.

Depuis que le Comité International Olympique lors de sa 128ème session tenue le 2 août 2015 à Kuala Lumpur (Malaisie) a reconnu la WFDF ( World Flying Disc Federation / Fédération Mondiale de Disque Volant ), la porte s’est ouverte pour que l’Ultimate Frisbee puisse devenir une discipline olympique.

Peut-être que ce petit cadeau aux jeunes athlètes scolaires suscitera des vocations et permettra un jour à une équipe monégasque de participer aux Jeux Olympiques à ce titre si cette discipline venait à être sélectionnée comme sport d’été. Sait-on jamais ?