Collaboration entre le CMA et l’ASM Handball

Collaboration entre le CMA et l’ASM Handball

Entre le Comité Monégasque Antidopage et l’A.S Monaco Handball, un but commun : la formation des jeunes à un sport propre.

Des origines danoises

L’histoire du Handball moderne est depuis toujours intimement lié au monde éducatif et scolaire.

Ce sont en effet deux enseignants d’éducation physique et sportive danois, l’un à l’école communale de Nyborg, Rasmus Nicolaj Ernst, et l’autre, Holger Nielsen, à l’école primaire d’Ordrup, qui en sont les créateurs. Le premier, ancien militaire, avait dès 1897 expérimenté un jeu de balle à main dont il avait rédigé les premières règles de manière manuscrite. Le second, escrimeur, tireur et athlète, médaillé olympique dans trois disciplines aux Jeux Olympiques d’Athènes en 1896, en avait fait de même en 1898 parce que la cour de récréation de l’école étant trop exiguë, les élèves avaient l’interdiction d’y jouer au football. On lui doit la codification des premières règles officielles de ce nouveau sport dans un ouvrage paru en 1906 : « Vejledning i håndbold ( Guide du Handball) ».(1)

Une histoire monégasque

À Monaco, c’est un moniteur d’éducation physique, Robert Grüter (à gauche), qui rassembla autour de lui en 1961 l’équipe des fondateurs de la section Handball de l’AS Monaco Omnisport, voulue par le président général de l’association d’alors, M. Raymond Sangiorgio.

Forte d’une riche histoire humaine et sportive étalée sur plus d’un demi-siècle, la section ASM Handball, aujourd’hui présidée par Eric Perodeau et dont le manager général est Xavier Mangematin, demeure très présente dans le monde éducatif où, s’attachant à être un club formateur, elle défend l’idéal d’un sport propre.

À cet égard, son « Projet Club » pluriannuel comporte un vaste volet éducatif et social qui la conduit à collaborer avec la Direction de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports et à travailler en prise directe avec le milieu scolaire à Monaco mais aussi en France. Elle intervient ainsi notamment dans le cadre des nouvelles activités pédagogiques de différentes municipalités autour de Monaco et organise des tournois de mini handball en milieu scolaire sur plusieurs communes limitrophes voire même plus éloignées comme Menton ou encore Sospel.

Conformément à l’une des sept valeurs fondamentales du sport, à savoir le développement de l’esprit sportif qui consiste à être loyal et équitable avec autrui, à refuser toute forme de tricherie dont le dopage, à rester humble dans la victoire et digne dans la défaite, la section s’est engagée de longue date en faveur d’un sport équitable et juste.

Une première rencontre pleine de promesses

Collaborant déjà avec le Centre médico-sportif de Monaco sur des formations éducatives en direction des jeunes portant en particulier sur les conduites addictives, la nutrition et le dopage, il était naturel que le Comité Monégasque Antidopage dont le Centre est un partenaire privilégié, et la section, comme la Fédération Monégasque de Handball, se rapprochent pour unir leurs efforts entrepris au service de cette cause d’intérêt général.

La première concrétisation de cette collaboration a eu lieu le 2 mars 2018.

S’inspirant du modèle mis en place par le Comité avec le Collège Saint-Charles dans le cadre des enseignements pratiques interdisciplinaires qui consiste à alterner des modules d’information et de dialogue intercalés avec des phases de jeu, le Comité, représenté par Mme le docteur Muriel Tonelli, responsable de sa commission Prévention, Formation, Education, et Mme Andrea Alessio, Secrétaire Permanente du Comité, a organisé à l’occasion du stage tenu à l’Espace Saint-Antoine des séances de sensibilisation qui ont concerné 28 enfants nés entre 2003 et 2010 inclus, qu’ils soient ou non licenciés en club.

En l’occurrence, les 14 jeunes de la classe d’âge 9-11 ans et les 14 jeunes de la classe d’âge 12-14 ans, ont très activement participé à ces modules antidopage dans une bonne humeur communicative.

unnamed (13)

À l’issue du stage, outre les brochures d’information qui leur ont été distribuées, les enfants se sont vu remettre le désormais incontournable freesbe aux couleurs du Comité.

Le Comité ne peut que former le vœu que ces jeunes viennent garnir le vivier monégasque des handballeurs. Enrichis d’une culture club et d’une identité qui répondent à la valeur de solidarité que porte le sport, peut-être pourront-ils un jour faire partie de l’équipe phare de l’ASM Handball composée pour l’essentiel de joueurs formés au club et défendre avec elle les couleurs de la Principauté dans les compétitions ou celui-ci est engagé. (2)

1. Dansk Idraets Forbund’s Forlag ( Editions de la Confédération Danoise du Sport) , Copenhague 1906.
2. Pour plus d’information, consulter le site de la section ici