Le CMA au Critérium de Monaco – Trophée Paco Alonso et Jean-Luc Schopf

Le CMA au Critérium de Monaco – Trophée Paco Alonso et Jean-Luc Schopf

Sous l’égide de la Fédération Monégasque de Cyclisme et avec la participation de la Fédération Française de Cyclisme, l’Union Cycliste de Monaco a organisé le 25 mars 2018, la 45ème édition du Critérium de Monaco sur le Port Hercule. Le CMA y a rempli ses missions de contrôle et de prévention.

Une belle journée, un grand événement

Sous un ciel particulièrement clément, quelques 250 cyclistes ont participé aux huit courses qui ont animées tout au long de la journée le circuit long de 1330 mètres.
La première course, Trophée Paco ALONSO regroupant les catégories Juniors – Pass’cyclisme FFC/FMC et toutes catégories UFOLEP ( Union française des œuvres laïques d’éducation physique)-FSGT ( Fédération sportive et gymnique du travail) – ACSI  s’est disputée sur 28 tours de circuit.
La deuxième course réservée aux Pre-Poussins et Pre-Poussines ( de 4 à 6 ans) s’est disputée sur 1 tour de circuit tandis que celle dédiée aux Poussins et Poussines ( de 7 à 8 ans)  comportait  2 tours de circuit
La quatrième course, celle des Pupilles garçons et filles (âgés de 9 à 10 ans), a opposé les compétiteurs sur   3 tours de circuit ;
La cinquième course, concernant les Benjamins et Benjamines (âgés de 11 à 12 ans), avait un parcours de  5 tours de circuit ;
La course des Minimes garçons et filles (âgés de 13 à 14 ans) leur a fait réaliser 20 tours de circuit ;
La Course des Cadets et Cadettes ( âgés de 15 à 16 ans) se bouclait en 34 tours de circuit ;
Enfin, la Course réservée aux Catégories 1-2-3- FFC/FMC –« Trophée Jean-Luc Schopf » a permis au public d’assister à 50 tours de circuit.

Les nombreuses courses organisées dans le cadre de l’incontournable Critérium de Monaco ont permis à des cyclistes de tous âges de faire partager leur passion. Ici,  M. Patrice Cellario, Conseiller de Gouvernement-Ministre de l’Intérieur, en charge du sport, remet aux pupilles un trophée bien mérité .

La double mission du Comité Monégasque Antidopage

Dans le cadre de sa mission de prévention, le Comité Monégasque Antidopage a tenu, tout au long de la journée, un stand d’information, animé par M. P. Orengo, son président,  Mme le Docteur M. Tonelli, responsable de sa Commission Prévention, Education, Formation, et Mme A. Alessio, chef du Secrétariat Permanent.  M. P. Cellario a profité de sa venue sur le stand pour rappeler l’intérêt constant que porte le Gouvernement Princier à l’action du Comité et de ses partenaires au service d’une cause d’intérêt général. La Comité a également assuré sa mission de contrôle par la réalisation de prélèvements par ses médecins préleveurs.

Les organisateurs de cet évènement incontournable du paysage sportif monégasque étant particulièrement impliqués dans la lutte contre le dopage, le Comité Monégasque Antidopage  se devait d’être présent pour y remplir deux de ses missions : celle de la prévention par la tenue tout au long de la journée d’un stand d’information et celle du contrôle par la réalisation de prélèvements par ses médecins préleveurs.

Il convient à cet égard de rappeler que la Fédération Monégasque de Cyclisme (F.M.C.) en sa qualité de membre de l’Union Cycliste Internationale est tenue par le Règlement UCI du sport cycliste et en particulier par le Titre 14 qui forme le Règlement antidopage et qu’il en va de même pour l’Union Cycliste de Monaco, laquelle est affiliée tant à la FMC qu’au Comité Côte d’Azur de la Fédération Française de Cyclisme. Le règlement intérieur de l’UCM précise en outre dans son article 16 que «  Les coureurs s’engagent à respecter toutes les réglementations (sportives, techniques, médicales et juridiques) qu’elles soient nationales ou internationales. » ce qui inclut naturellement les règles antidopage.

Le Comité Monégasque Antidopage qui se réjouit de la collaboration de qualité engagée avec l’UCM et la FMC en matière de prévention, saisit cette occasion pour saluer le travail en profondeur accompli en Principauté par ces deux partenaires de la lutte contre toute forme de dévoiement des valeurs du sport.

Lors de la remise des prix à l’issue de la première demi-journée de compétition, M. Patrice Cellario, Conseiller de Gouvernement-Ministre de l’Intérieur, en charge du sport, a d’ailleurs souligné l’intérêt constant que porte le Gouvernement Princier à l’action du Comité et de ses partenaires au service d’une cause d’intérêt général et nous a, en outre, fait l’honneur et le plaisir de sa présence sur notre stand : qu’il en soit ici sincèrement remercié, au nom de tous les collaborateurs de notre organisation nationale de lutte contre le dopage.